Le traitement détermine la structure du tapis: on peut dire que c’est le corps, car il détermine non seulement l’aspect extérieur, visible à l’œil nu, mais également les caractéristiques intrinsèques qui influencent son utilisation.

Il existe différents procédés de fabrication du tapis, mais ils peuvent être classés en deux types principaux: les produits manufacturés et la mécanique.

Cette première distinction suggère déjà qu’un tapis fait main aura plus de valeur qu’un tapis fabriqué à la machine, car il nécessite un travail plus long et plus précis, mais pour les mêmes raisons, il sera encore plus délicat.

– Tapis à la main

Noué à la main
La technique du nouage à la main remonte aux traditions transmises de génération en génération, selon lesquelles chaque nœud était fabriqué à la main par un artisan du textile. Cela demande beaucoup de travail et beaucoup de temps pour la réalisation, mais cela garantit une qualité supérieure du dessin, qui est plus détaillée, et une grande durabilité du tapis: plus le nombre de nœuds par mètre carré est élevé, plus épais est la trame et résistant et le minimum de perte de cheveux.
Grâce à ce traitement dense et précis, les tapis Noué à la Main peuvent être facilement repliés sur eux-mêmes, ce qui simplifie le temps et les coûts de transport.

Durée de vie du tapis: de 10/25 ans à 100 ans.
Comment le reconnaître: les nœuds simples sont visibles à l’arrière et sont légèrement irréguliers, de même que la texture.

Tissé à la main tissé à plat
Le tissage à plat est typique des tapis Kilim, Dhurrie et Soumak; elle a des origines anciennes et nécessite un savoir-faire particulier, ainsi que beaucoup de travail et de temps, mais même moins que la technique du nouage à la main.
Dans cette technique de traitement, le fil de tissu, qui peut être de la laine, du coton ou des fibres synthétiques, est tissé: cela rend le tapis mince et dépourvu de cheveux (d’où le nom de “tissage à plat”).
La technique Flatweave vous permet de créer des modèles avec des détails très précis et élaborés, généralement géométriques.

Durée de vie du tapis: de 3 à 10 ans.
Comment le reconnaître: la structure est plate, sans touffes de poils à la surface et sans dos. Le même dessin est en fait visible des deux côtés, rendant le tapis réversible.

Tissé à la main

La technique tissée à la main ou le tissage manuel nécessite une grande précision et des connaissances approfondies. Elle nécessite en fait la main experte d’une équipe d’artisans du tissage capable d’utiliser des cadres verticaux ou horizontaux.
Le tissage de la texture du tapis implique le croisement de fils longitudinaux avec des fils transversaux, avec un mouvement allant du bas vers le haut le long du cadre. De cette façon, le modèle et la texture sont définis; dans certains cas, le tapis peut être sculpté à la main pour une meilleure définition.
La toison est ajustée pendant le tissage selon différentes finitions.

Durée de vie du tapis: il dure de 2 à 8 ans, selon l’utilisation.
Epilation: Le degré d’étalement dépend du matériau utilisé et de la longueur des fibres. Il diminue généralement avec le temps.
Comment le reconnaître: la surface a toujours la toison, courte ou longue, et vous pouvez trouver un support en toile.

Touffeté à la main

La technique de tuftage est une méthode de traitement très différente de la fabrication traditionnelle: le fil est incorporé dans un tissu de départ grâce à l’utilisation d’un pistolet spécial. Les touffes de fibres sont ensuite cuites sur un tissu de coton prêt à l’emploi et composent le motif qui est déjà décrit sur cette toile.
Le fil est ensuite coupé et rasé selon la méthode et la longueur souhaitées, et le tissu de coton avec les touffes déjà disposées est fixé à une base en latex, qui constituera alors le dos du tapis.

Durée de vie du tapis: dure de 3 à 10 ans, en fonction de l’utilisation.
Epilation: Le degré d’étalement dépend du matériau utilisé et de la longueur des fibres. Il diminue généralement avec le temps.
Comment le reconnaître: le dos a toujours une toile de support pour fixer et garder les fils ensemble. Les tapis tuftés ont généralement une surface de cheveux coupés, à la fois au même niveau et à plusieurs niveaux qui créent une tridimensionnalité.

– Tapis mécaniques

Les tapis mécaniques sont fabriqués à l’aide de machines avec des centaines de broches en fibres tissées dans un maillage fin. Chaque détail du traitement est surveillé par un ordinateur qui indique les différentes étapes et minimise les risques d’erreur.
La chute des cheveux est inexistante, mais la résistance à la circulation dense et à l’usure est faible.

Durée de vie du tapis: de 2 à 6 ans.
Comment le reconnaître: les couleurs et la structure sont visibles à l’arrière, mais uniformisées par le support en latex qui sert de fixateur.

– cheveux sur la peau

Les cuirs naturels sont travaillés et sculptés à la main, pour être ensuite conservés dans leurs teintes originales ou teints artificiellement.
Chaque tapis en cuir est une pièce unique et irremplaçable, car il peut avoir différentes conceptions, différentes nuances et différentes structures de base.

Durée de vie du tapis: de 5 à 10 ans.
Comment le reconnaître: senti un soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *