L’été, un souvenir!

Soudain, tout change, se transforme. Voici le 23 septembre avec son équinoxe d’automne pour nous montrer que la durée du jour et de la nuit sont les mêmes: 12 heures de lumière et 12 heures d’obscurité et tout cela sur toute la terre.

Ces jours-ci, le soleil se lève presque parfaitement à l’est et se couche presque parfaitement à l’ouest! Les feuilles tombent dépouillant les arbres de leur manteau et les rayons du soleil, de moins en moins perpendiculaires à nous, ne chauffent pas assez.

Le paysage change avec les jours qui offrent de nouvelles émotions visuelles. L’été extraverti, débordant de vitalité, laisse place à la saison de la réflexion dont le jour a de moins en moins de lumière et l’obscurité anticipe inexorablement. Les premiers brouillards et pluies arrivent. Les mois se succèdent et, alors que la période précédant Noël arrive, des fenêtres de notre chaleureux salon, nous espérons que la première grosse chute de neige inaugurera la saison, peut-être le 13 décembre, jour de Sainte Lucie, dont la légende populaire raconte être le jour le plus court de l’année.

Le désir de chez soi revient, le désir d’être tous ensemble. Les parents et amis sont réadmis dans nos pensées, dans notre vie quotidienne. Les feux de cuisine reprennent à toute allure avec les invitations le samedi soir et le dimanche midi, le thé de cinq heures avec ses tournois de burracos et les soirées devant la cheminée avec nos proches.

Matériaux de plancher pour une maison plus chaleureuse

Si en été notre maison, toujours trop chaude, est une réelle menace pour notre santé, de l’automne au printemps elle devient fondamentale, indispensable.

La «laine» réapparaît, la matière par excellence qui depuis l’Antiquité nous protège du froid en transmettant une grande chaleur. Dans notre contemporain, malgré les découvertes, les inventions, les voyages dans l’espace et la planète Mars plus si éloignée, la laine continue d’être notre alliée, amie de notre corps, source de chaleur. La laine de mouton mérinos, de chèvre angora, de chèvre cachemire, d’alpaga, de chameau ou de lapin angora dont les caractéristiques, différentes les unes des autres, déterminent des réalisations extraordinaires dans l’industrie textile. La laine qui nous isole, la laine qui nous réchauffe pendant les longues nuits d’hiver, la laine qui nous accueille.

 

Les cheminées allumées, les poêles à bois et à pellets reprennent sans cesse pour renforcer le chauffage au méthane classique. Ces sources de chaleur intégrées redeviennent les espaces les plus convoités de notre maison, une sorte d’abonnement à la «saison froide».

La chaleur, cependant, en plus de l’obtenir en chauffant l’air, nous l’acquérons en isolant nos sols. Sommes-nous sûrs de l’avoir fait? Dans le domaine de la conversation, dans les points particulièrement exposés, avons-nous pensé à poser un tapis, une solution simple et extraordinairement efficace? Tapis ancien, ancien ou moderne, le tapis est la solution. Le tapis, un meuble qui réchauffe notre maison par sa beauté, devient une source de chaleur. Le tapis adapté qui aide concrètement à résoudre le problème de notre salon «plutôt froid» et qui en même temps le rend plus accueillant, invitant. Le tapis en pure laine pour se sentir choyé, sur lequel jouer avec nos enfants. L’élément central de notre maison, douce maison chaleureuse.

 

L’Orient, ancien producteur de splendides artefacts, qui au fil des siècles a sagement apporté de nouvelles énergies en réinterprétant les styles et les couleurs avec une attention absolue à la qualité de la matière première, la laine, mais aussi la soie, est l’empereur incontesté. Le tapis venait de l’est pour réchauffer l’ouest.

Le tapis, élément irremplaçable de nos meubles, change de look, modifie son apparence en même temps que les styles de design du moment. Voici le tapis uni, aux motifs abstraits rappelant les grands peintres du XXe siècle, le tapis ancien réadmis dans une touche vintage, le tapis à poil haut et dense.

Le tapis, objet de désirs pour son élégance, objet fondamental de notre foyer.

Des cultures anciennes la tradition en évolution continue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *