La chambre d’un enfant est sa forteresse! Cela signifie que pour un enfant, la pièce dans laquelle il vit est l’endroit le plus sûr au monde, et notre tâche, en tant qu’adultes, consiste à lui garantir que c’est bien la vérité. Pour les plus petits, il pourrait y avoir un nombre infini de nouveaux mondes dans lesquels de merveilleuses aventures prennent vie.

Alors, quel est notre travail en tant qu’adultes? Comment pouvons-nous les aider à se sentir en sécurité mais en même temps heureux?

Premièrement, pensons à ce dont nous avions besoin quand nous étions petits – un environnement qui donne de l’harmonie et de la positivité. Essayons donc de nous efforcer de donner cela également à nos enfants. C’est ici que les couleurs viennent nous aider!

Des études psychologiques, d’abord menées par des agences de publicité, suggèrent que les couleurs peuvent influencer l’humeur et le comportement, stimuler le cerveau et le corps, et même affecter la santé de votre tout-petit. Les experts en marketing utilisent ces résultats à leur avantage depuis de nombreuses années. Le décor de votre salle de sport, de votre spa de jour et même de votre restaurant préféré a été spécialement conçu pour tout changer, de votre attitude à votre appétit.

 

La psychologie des couleurs peut affecter plus que votre portefeuille

Des études scientifiques ont également révélé que l’exposition à certaines couleurs peut améliorer les habitudes de sommeil, augmenter le pouvoir de la mémoire et même améliorer les performances scolaires – d’excellents avantages pour les esprits et les corps en croissance.

Le plus utilisé dans les chambres d’enfants est bleu (15,6%) et vert (10,4%). Ces nuances rappellent respectivement la sérénité, la joie et la vivacité. Des combinaisons émotionnelles qui encouragent les enfants à s’exprimer et donnent la liberté à leur imagination. Les couleurs sont profondément liées à l’identité et à la culture de chaque enfant. Ils ont la capacité d’activer des émotions et des sensations qui aident à stimuler la personnalité de l’individu. Pour cette raison, il est essentiel qu’ils soient choisis et utilisés correctement.

Deuxièmement, mais le plus important est de veiller à ce que l’environnement soit sain. Ils ne passent pas de temps dans leur chambre juste pour dormir la nuit, mais restent souvent à jouer pendant de longues heures. Il est donc conseillé de ne pas sous-estimer la pollution intérieure. Elle est causée par des colles, des peintures, des revêtements et des composants d’ameublement qui libèrent des gaz invisibles, des particules et des substances nocives.

Conseils utiles contre la pollution intérieure

1. Ouvrez les fenêtres au moins 2 fois par jour – cela évite l’accumulation d’air vicié et vicié dans la pièce.

2. Utilisez des peintures et des produits de finition sans formaldéhyde. C’est un gaz nocif qui se disperse dans l’environnement et le contamine

3. Utilisez des détergents écologiques pour nettoyer la pièce. Celles utilisées habituellement contiennent souvent de l’acétone et du benzène. Évitez également d’utiliser des désodorisants ou de l’encens, souvent enrichis d’additifs chimiques. Les fleurs de lavande, de cannelle, d’agrumes et de girofle sont l’alternative naturelle idéale pour parfumer les chambres des enfants.

 

4. Lavez les tapis, les rideaux et les draps régulièrement. Ajustez la température entre 18 ° et 22 ° et réduisez l’humidité.

Conseil supplémentaire: Saviez-vous que si vous voulez nettoyer parfaitement le tapis de la poussière, il vous suffit de le tourner avec la partie supérieure vers le sol et de marcher dessus (ou de laisser votre enfant jouer) pendant quelques jours afin que toute la poussière tombera sur le sol et vous pourrez ensuite le récupérer avec un aspirateur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *